Vous êtes un survivant, et votre destin est d'affronter ce monde devenu hostile pour l'être humain. Parcourez donc les ruines de Washington DC, et vivez votre vie en grand ... Avant de mourir. [Post-apocalyptique]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

En un battement de cils, tu n'étais là, disparue on ne sait où pour ne plus jamais faire partie de mon existence ... [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Civils
Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 64

Feuille de personnage
Liens:
Arme: Poison
avatar
Civils
Joshua B. Haynes
MessageSujet: En un battement de cils, tu n'étais là, disparue on ne sait où pour ne plus jamais faire partie de mon existence ... [SOLO] Dim 14 Fév - 15:56

Et mon cœur s'est arrêté de battre.
Ft. Angie


 Qu’aurait été ma vie si tu n'avais pas été là ? 

Un mois. Un foutu mois s'était écoulé depuis que cette attaque avait eu lieu, et pas moyen d'avoir une journée de repos. C'était pas faute d'avoir essayé, de faire celui qui n'était pas là, mais pas moyen, les gens s'accrochaient comme des huîtres à leur rocher. Et Joshua en avait plus que ras le bol. Des vacances seraient les bienvenues, mais il avait tendance à oublier que les vacances étaient à présent proscrites pour les années à venir si Utopia ne reprenait pas sa place de ''capitale '' du Nouveau Monde. Et rien qu'à cette pensée, Joshua sentait venir la crise de nerfs à grands pas.

Ce matin-là, il s'était réveillé plutôt mal luné, ayant passé la nuit à se retourner dans sa chambre à cause de la chaleur infernale qui s'était abattue sur la région. Et pas moyen d'avoir un peu de fraîcheur. Les rations d'eau étaient maigres, et il n'y avait pas moyen d'avoir un peu de vent dans ce bled mortel. Alors il n'avait pas pu fermer l’œil pendant de longues heures avant de finalement trouver le sommeil et de se réveiller aux aurores le lendemain matin. Autant dire qu'il n'était au top de sa forme, et que son humeur s'en retrouvait pire qu'avant.

Ce fut un Joshua terriblement agacée qui descendit les escaliers à la recherche de son esclave. Angel n'était pas venu à heure fixe lui apporter son déjeuner. Mais que faisait donc cette cruche ? Elle se croyait où ? Au club Med ? Pas de vacances ici, c'était pourtant clair. Il fila d'abord dans la cuisine pour calmer sa crise d'hypoglycémie, avalant son bol de lait et grignotant quelques chips avant de ranger le tout dans le lavabo effrité et d'aller rendre une petite visite de courtoisie à Angel.

Quelle ne fut pas sa surprise quand il le découvrit vide. Le jeune homme passa par toutes émotions, passant à la bouche ouverte en mode poisson mort à la colère pure, une veine pulsant sur sa tempe. « - Mais … Elle. Se. Fout. De. Moi. Putaaaain. » Et sur matelas était posé une note que Joshua attrapa rageusement, d'une main brutale, chiffonnant à moitié le papier déjà bien abîmé. « Loupéééé ! Try again ~ Ton esclave est jolie, je te l’emprunte pour une durée indéterminé … Pour on petit dej' prépare-le toi même ... » La rage se lisait dans ses yeux.

« - Je vais le buter ce type … J'le jure, je vais le buter et faire un tapis avec sa peau ! » Il attrapa son manteau et ses chaussures qu'il enfila à la première vitesse et sortit dans la rue après avoir fermé à clef la porte de son cabinet. « - ANGEL ! ANGEL, REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! » Mais il avait beau s'égosiller à travers la ville, Angel ne revenait pas. Elle avait été kidnappée, si il en croyait la signification du papier. Et si c'était bien le cas, il était fort probable qu'il ne la reverrait jamais, cette pauvre fille.

Il rentra alors chez lui avec le plus grand dépit que la vie ai pu lui donner jusque là. Il prépara son repas dans le plus pensant des silences avant de ranger lui même son inventaire. Joshua n'était pas du genre à rester sur un échec, mais celui là était de taille, et il en était tout chamboulé. Son quotidien venait d'être perturbé par la disparition d'un seul être pourtant insignifiant. Il fallait avouer que sans cette gamine, il n'était pas bon à grand chose, si ce n'est que de se morfondre dans une mauvaise humeur encore pire que d'habitude.

Jamais il ne reverrait Angel, c'était le seule chose dont il était certain.

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils
Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 64

Feuille de personnage
Liens:
Arme: Poison
avatar
Civils
Joshua B. Haynes
MessageSujet: Re: En un battement de cils, tu n'étais là, disparue on ne sait où pour ne plus jamais faire partie de mon existence ... [SOLO] Sam 20 Fév - 17:42

Et mon cœur s'est arrêté de battre.
Ft. Angie


 Qu’aurait été ma vie si tu n'avais pas été là ? 

La vie sans Angel s’était révélée plus compliquée que prévue. Qui aurait pu croire que le grand Joshua Barthelemy Haynes puisse se révéler aussi peu débrouillard ? Il ne savait ni faire la cuisine, ni compter correctement le montant des dépenses … En bref, il avait beaucoup de mal à s’en sortir. Il recevait toujours ses clients, chaque jours, jusqu’au crépuscule, et son quotidien se résumait tristement à voir défiler des gens pas toujours très coopératifs. La joie de vivre n’était certainement pas le nouveau credo du médecin.

Cet après-midi là, il avait prit sa pause plus tôt que prévu, fermant son cabinet à double tour et mettant une pancarte sur la devanture pour indiquer à ses potentiels patients qu’ils devraient attendre le lendemain, et que si le problème se révélait urgent, ils pouvaient aller à l’infirmerie de fortune sur la Grande Place.

Une fois cela fait, il prit son porte-capsule, son manteau, et partit rejoindre d’anciens amis au Scorpion’s Poison. Malgré le fait qu’il les ai quitté quelques années plus tôt, Joshua Haynes entretenait des relations toujours aussi amicales avec la Mafia. Réduite à l’état de petite organisation sans grande influence depuis l’attaque et l’élection du nouveau Gouverneur, ils n’en restaient pas moins actifs. Et ce soir là, c’était à eux de payer la tournée.

Installés dans un coin afin de ne pas attirer les regards des clients un peu trop curieux, Joshua et deux de ses compagnons de boisson discutèrent de la pluie et du beau temps en sirotant une pinte de bière au goût atroce mais qui faisait office de boisson alcoolisée la moins chère de l’endroit. Le jeune homme ne s’y rendait pratiquement jamais, si ce n’est que pour fêter quelque chose, mais depuis le départ d’Angel, il avait trop de choses à s’occuper pour espérer avoir une minute à lui.

« - Alors comme ça, tu t’es fais piquer ton esclave ? Pas de chance mon vieux … C’est arrivé comment ? » Demande Jenkins en lorgnant le fond de son verre d’un œil critique. Joshua haussa les épaules, et continua de boire lentement jusqu’à céder aux regards pesant de ses deux compagnons, curieux et avides de nouvelles. « - Un abruti l’a enlevé. Et ça s’arrête là. » Finit-il par répondre, mais cela ne parut pas satisfaire ledit Jenkins qui se pencha un peu plus vers le médecin avec un sourire barrant son visage émacié.

« - Et il a fait comment, ton abruti ? Vu comment t’es, il a du avoir du mal. Il s’est passé quoi ? Vous vous êtes battu et il t’a laminé, c’est ça ? » Vexé, Joshua fit claquer sa langue contre son palet, le tout accompagné d’un œil dédaigneux. Bien sûr que non, ils ne s’étaient pas battu. Ils n’avaient même pas eu besoin. « - Tu n’as pas besoin de savoir, alors ferme-là et fini ton verre avant que je te le colle dans la gueule. Pigé ? » L’autre ne chercha pas la petite bête plus longtemps. Ils savaient très bien à quel point le docteur Haynes pouvait être irritable dans ses mauvais jours.

« - Elle reviendra, te fais pas de bile mon pote ! »

Non, elle ne reviendrait pas. Elle était partie. Pour ne plus jamais revenir. C’était bien là sa seule certitude.

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En un battement de cils, tu n'étais là, disparue on ne sait où pour ne plus jamais faire partie de mon existence ... [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» Un battement de coeur dans la forêt... P.V. Juliane
» Dans la tannière d'un loup bleu [PV Hans]
» Le ridicule ne tue pas... et c'est heureux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bout du Chemin :: Le jeu :: Utopia :: Sud :: Cabinet du Docteur-